• Catégories

  • My Twitter

Daydreaming, le Stress & l’harmonie…

J’ai fait une belle expérience du daydreaming ou le rêve-éveillé ce we.Samedi midi, je sortais de mon resto japonais favoris, repu de sushis et autres temakis, je conduisait vers un magasin de photo en écoutant un mix de John Digweed C'est la fête. J’étais content de ma matinée de formation photoshop, un cours relax et intéressant où, enfin, nous avons traité de la retouche photo. Donc rassasié, heureux comme Felix d’avoir appris des choses, la poche remplit d’argent car j’avais réussi a vendre mon Reflex la veille, avec de la bonne musique, je me dirigeais vers ce magasin pour parfaire mon bonheur grâce à l’achat d’un nouvel appareil photo reflex.

Je pense que j’étais dans un état d’euphorie-auto-hypnotique, la route tranquille, une belle lumière d’automne et ce cd de mister Digweed qui me absorbait totalement a partir de la chanson 5. En un clin d’œil, j’étais au dernier carrefour avant le magasin; ma voiture avait du se transformer en tapis volant persan pour sauter, aussi gracieusement qu’une danseuse de ventre, de bois de la cambre a woluwé en quelques secondes. Donc j’étais au feu rouge, avec un sourire dans tous le corps! Je mis mon clignotant pour tourner à droite; le feu est passé au vert et là…

Je tourne dans la rue et je vois un gros bus qui passe tout près de moi doucement, le conducteur me fait un sourire un peu bizarre.
Je me dis que conduire les bus ca ne doit pas être facile! J’avance tout doux et tout cool et toujours dans l’extase, je vois devant un garage, juste après le bus, une voiture avec les 4 pneus crevé. Je vois les deux conducteurs de voitures qui suivaient le bus.
Je me dis relax, je les laisse passer avec mon visage marqué de béatitude. Chacun à son tour passe devant moi en me regardant de travers, le 2ieme, un vieux, il klaxonne en plus.
Je me dis: hey les gars cool, c’est pas de ma faute si ce gars s’est garé devant un garage et que on lui a crevé les pneus! Pas de quoi me perturber… je passe a coté de la voiture immobilisée, une 3ieme voiture arrive, un couple de vieux, je suis de mon coté de la route, le vieux klaxonne et râle…
Je me dis tout ca pour ca, c’est triste autant de stress!
J’arrive au bout de la rue, il y a un rond-point et le magasin est juste au coin. 2 voitures arrivent presque en même temps, le premier hausse les épaules et le 2ieme un petit vieux, viens de mon coté de la rue pour se garer!
Je me dis « guys, you need John Digweed & Sushis », pourquoi tant de stress!
Au coin de la rue, en face du magasin, il y a un petit parking, je vois une place… mais que du bonheur! Quand je sors de ma rue pour prendre la place, je vois une sucette géante dans mon rétro! Ben oui, vous connaissez pas la « sucette géante »? Dans la bédé Gaston Lagaffe, le flic lui répète cela a chaque fois qu’il y a un panneau de sens unique!!! La rue est devenu sens unique… depuis quand? j’en sais rien mais ca fait au moins un an que je ne suis pas revenu ici.

L’ironie du sort, c’est que tout le stress causé aux autres conducteurs étaient causés par le type le plus relaxe de la terre en ce moment là Déçu Rire

La morale de l’histoire:
Je suis de plus en plus conscient de l’influence de notre état sur la perception de la réalité.

Cette histoire, confirme une idée simple. Il ne suffit pas d’être qu’en harmonie avec soi-même, il faut également tenir compte du monde et de ceux qui nous entourent! L’attention et la concentration sur soi ne peut se passer des limites pour autrui. Le respect de soi passe aussi par le respect des autres.

L’équilibre entre l’Intérieur et l’Extérieur, Soi et Autrui, le Ying et le Yang, peu importe comment vous l’appelez, est un exercice difficile. Il faut avoir conscience qu’on vise l’équilibre entre les deux pour faire naitre une véritable harmonie…  Arc-en-ciel Coeur rouge