• Catégories

  • My Twitter

Les prières de mon fils

J’essaye d’apprendre (faire comprendre) à mon fils les notions de remerciements et de reconnaissances vis-à-vis de la vie, dieu et de tout ce qui nous dépasse…

Voici des extraits de ses propres prières avant de dormir:

  • Dieu merci de m’avoir donné une WII. amine.
  • Dieu merci de m’avoir donné un mario et un luigi (en peluche). amine.
  • Dieu merci de m’avoir donné un spiderman. amine.
  • Dieu merci de m’avoir donné du chocolat. amine.
  • Dieu merci de m’avoir donné le jeu Mario-Kart. amine.
  • (pendant ce temps là je suis mort de rire, j’essaye de me retenir.)
  • (Après beaucoup de Dieu merci pour quelque chose de reçu.)
  • Dieu merci de m’avoir donné un papa (enfin, je crois que je suis 20ieme dans la liste). amine.
  • et maman? papy? mammy? bibi?
  • Diem merci d’avoir donné un gsm a ma maman. (là je ne sais plus me retenir). amine.

Puis il pointe le mur en disant: « il est là Dieu? » (discussion)

  • moi: non, IL est pas là. (j’essaye d’imaginer quelque chose). On LE voit pas Dieu.
  • lui: On LE voit pas?
  • moi: IL est trop grand pour être vu! (je sens que je m’embarque dans une discussion philosophique avec un enfant de 5 ans. je vois que ca tourne dans sa tête, le sablier de windows!)
  • lui: C’est un géant? C’est pour ca que je ne LE vois pas?
  • moi: (mdr) IL est 1000 fois plus grand qu’un géant. Trop grand pour nous les humains pour être vu…
  • (je sens qu’il va planter, genre bug écran bleu de windows).
  • moi: (je touche son cœur). On LE voit avec le coeur pas avec les yeux. On LE sens.
  • lui (en riant): j’ai des yeux dans le coeur?
  • moi: ca s’appelle vision du cœur tu verra! (insha’allah) 🙂
Publicités

Daydreaming, le Stress & l’harmonie…

J’ai fait une belle expérience du daydreaming ou le rêve-éveillé ce we.Samedi midi, je sortais de mon resto japonais favoris, repu de sushis et autres temakis, je conduisait vers un magasin de photo en écoutant un mix de John Digweed C'est la fête. J’étais content de ma matinée de formation photoshop, un cours relax et intéressant où, enfin, nous avons traité de la retouche photo. Donc rassasié, heureux comme Felix d’avoir appris des choses, la poche remplit d’argent car j’avais réussi a vendre mon Reflex la veille, avec de la bonne musique, je me dirigeais vers ce magasin pour parfaire mon bonheur grâce à l’achat d’un nouvel appareil photo reflex.

Je pense que j’étais dans un état d’euphorie-auto-hypnotique, la route tranquille, une belle lumière d’automne et ce cd de mister Digweed qui me absorbait totalement a partir de la chanson 5. En un clin d’œil, j’étais au dernier carrefour avant le magasin; ma voiture avait du se transformer en tapis volant persan pour sauter, aussi gracieusement qu’une danseuse de ventre, de bois de la cambre a woluwé en quelques secondes. Donc j’étais au feu rouge, avec un sourire dans tous le corps! Je mis mon clignotant pour tourner à droite; le feu est passé au vert et là…

Je tourne dans la rue et je vois un gros bus qui passe tout près de moi doucement, le conducteur me fait un sourire un peu bizarre.
Je me dis que conduire les bus ca ne doit pas être facile! J’avance tout doux et tout cool et toujours dans l’extase, je vois devant un garage, juste après le bus, une voiture avec les 4 pneus crevé. Je vois les deux conducteurs de voitures qui suivaient le bus.
Je me dis relax, je les laisse passer avec mon visage marqué de béatitude. Chacun à son tour passe devant moi en me regardant de travers, le 2ieme, un vieux, il klaxonne en plus.
Je me dis: hey les gars cool, c’est pas de ma faute si ce gars s’est garé devant un garage et que on lui a crevé les pneus! Pas de quoi me perturber… je passe a coté de la voiture immobilisée, une 3ieme voiture arrive, un couple de vieux, je suis de mon coté de la route, le vieux klaxonne et râle…
Je me dis tout ca pour ca, c’est triste autant de stress!
J’arrive au bout de la rue, il y a un rond-point et le magasin est juste au coin. 2 voitures arrivent presque en même temps, le premier hausse les épaules et le 2ieme un petit vieux, viens de mon coté de la rue pour se garer!
Je me dis « guys, you need John Digweed & Sushis », pourquoi tant de stress!
Au coin de la rue, en face du magasin, il y a un petit parking, je vois une place… mais que du bonheur! Quand je sors de ma rue pour prendre la place, je vois une sucette géante dans mon rétro! Ben oui, vous connaissez pas la « sucette géante »? Dans la bédé Gaston Lagaffe, le flic lui répète cela a chaque fois qu’il y a un panneau de sens unique!!! La rue est devenu sens unique… depuis quand? j’en sais rien mais ca fait au moins un an que je ne suis pas revenu ici.

L’ironie du sort, c’est que tout le stress causé aux autres conducteurs étaient causés par le type le plus relaxe de la terre en ce moment là Déçu Rire

La morale de l’histoire:
Je suis de plus en plus conscient de l’influence de notre état sur la perception de la réalité.

Cette histoire, confirme une idée simple. Il ne suffit pas d’être qu’en harmonie avec soi-même, il faut également tenir compte du monde et de ceux qui nous entourent! L’attention et la concentration sur soi ne peut se passer des limites pour autrui. Le respect de soi passe aussi par le respect des autres.

L’équilibre entre l’Intérieur et l’Extérieur, Soi et Autrui, le Ying et le Yang, peu importe comment vous l’appelez, est un exercice difficile. Il faut avoir conscience qu’on vise l’équilibre entre les deux pour faire naitre une véritable harmonie…  Arc-en-ciel Coeur rouge

Le Film: Tamara Drewe

J’aime bien les films anglais, alors c’est sans hésiter que j’étais voir Tamara Drewe le dernier film de Stephen Frears.

Une retraite pour écrivain en manque d’inspiration chamboulé par l’apparition d’une jeune miss plastiquement refait, voilà le trame. Ça me plaisait…

L’histoire est chouette, un tantinet trop long, un peu trop prévisible, voila qui classe le film parmi les bon vidéo à la maison… et pourtant j’ai aimé ce film que je ne recommande pas 🙂 aux non avertis! Ce que j’ai aimé c’est la galerie de personnage et la justesse des acteurs… je trouve qu’ils ont tous bien jouer leur personnage. La bonne écriture de ces personnages "archétypes" les a sûrement aidé mais ca n’enlève rien a leur talent!

Stephen Frears a l’art de bien les mettre en scène mais en même temps je rends compte que depuis l’excellent High Fidelity (du roman) je n’avais plus rien vu de lui!

Film: Vicky Cristina Barcelona

J’étais vraiment pas intéressé pour aller voir ce film à sa sortie. Pourtant j’aime bien Woody Allen!

J’avais oublié a quel point Woody était fort pour mettre en avant un sujet par rapport à un angle particulier.

Ce quatuor d’acteurs excellemment mis en scène avec des dialogues savoureuse, vous feront passer un moment agréable, sans jamais être trop vulgaire, trop plat, trop sexe,…

Un film équilibré qui parle des êtres humains pris dans l’éternel jeux amoureux pas "très équilibrés"… au bout du compte qui est vraiment équilibré dans une relation amoureuse? 😉

Film: Watchmen

Mon premier film 2010 dans mon homeciné, ce lundi 4 janvier 2010 Réception

Si, il y a des années, vous avez eu la chance de lire la bédé Watchmen et que vous ne l’avez pas relu depuis, vous n’allez pas être déçu. La bédé est toujours une grande référence dans le monde des super-héros, biensure Alan Moore n’étant pas un inconnu pour ceux qui intéressent un peu à la bédé.

Je m’égare Endormi je voulais parler du film.

Je ne dirais pas que le film Watchmen est un chef d’œuvre, car c’est un film particulier!

Il faut aimer la particularité des histoires fantastiques de super-héros et aimer la particularité des films lents. Ca fait dèjà un de trop de particularité pour que je le conseille vivement à tous le monde.Sarcastique

Personnellement, j’ai vraiment beaucoup aimé ce film Coeur rouge J’aime les films lents qui sont bien construits, les choses se mettent en place doucement, les acteurs jouent sur les subtilités, les scènes d’action sont très soignés. Il y a pleins de petits détails qu’on a le temps de voir donc visuellement c’est un univers porté à l’écran avec succès.
 
La morale de l’histoire se résume à une farce amère porté par deux personnages aussi touchant qu’odieux! A vous de découvrir la suite… en commençant le film tôt dans la soirée: 2h43 minutes.

PS: j’avais loué le blue-ray version Director’s Cut… je ne sais donc pas ce que donne la version cinéma originale.

Tribulations d’un Tanguy

Je pense que si vous avez vu le film Tanguy vous comprendrez mieux mes tribulations.

J’ai découvert pas mal d’injustices à propos de la vie lors de l’absence de ma mère pendant 2 mois. Quelle idée aussi de sa part de partir 2 mois en Iran, qu’est ce qu’il y a à faire dans ce pays si loin de notre modernité? Agressif Le tanguy que je suis a pris conscience de la dureté de la vie, je vous essayer de vous énumérer les 10 les plus marquants. Grenouille

  1. Les choses ne se rangent pas par elle-même. Je suis étonné, je bois un thé, je vais dormir, je reviens le lendemain matin et la tasse est toujours là. Pire, la tasse jaunit ou brunit selon le thé Sarcastique il y a des variantes à cette constatation; la table ne se nettoie pas seule…
  2. Quand on rentre du boulot, le plat n’est pas prêt. Ces aliments et ce four sont vraiment indigne alors qu’on paie pour les acheter.
  3. Le fromage dans les pâtes/sauces devient super colle sur tout ustensile pas rincé immédiatement.
  4. La sauce peut coller à tout ustensile, évier ou autre, devenir vert avec des mouches alors que sa couleur d’origine était rouge.
  5. Le point 3 et 4 m’ont fait découvrir qu’il faut TUER tous le "marketeurs" et publicitaires. La vaisselle ne se nettoie pas avec une goutte de produit magique qui fait partir le gras et tout le reste. C’est un mensonge éhonté, il faut frotter, frotter et encore frotter surtout après 5 jours d’abandon dans l’évier. Pourtant dans les pubs les assiettes sont encore plus sale que les miennes…
  6. Les aliments pourrissent dans le frigo. Si, si je vous assure… Le lait tourne au vert, les salades se fanent. il y a même des dates de préemption sur les œufs. C’est la poule qui leur dit ca? En tout les cas je peux vous dire qu’il y a des mouches qui survivent dans le frigo.
  7. Il faut faire les courses! Pardi, j’avais toujours vu le frigo remplit. Y a des magasins qui servent a çà, j’y suis allé, c’est sympa, y a des nanas en plus mais on perd trop de temps à chercher dans les rayons, il y a pas de serveur.
  8. Les vêtements s’entassent dans le bac qui se vidait seul au moins une fois par semaine… je comprends pas, le bac n’est pas directement lié au lave linge.
  9. Le lave linge, j’en viens, pourquoi il faut être ingénieur pour pouvoir le faire fonctionner? Heureusement je suis analyste-programmeur. Tout ensemble a 40°, on se casse pas la tête. A quoi servent ses boules et le liquides de toute les couleurs Yeux roulants
  10. Le pire pour la fin! Fâché Encore une fois TUONS ces "marketeurs" et publicitaires. Pourquoi j’ai payé plus chère mes chemises avec un logo repassage facile? Mon œil, le repassage est difficile, voir très difficile et même dangereux. Il y a de la vapeur qui sort de partout et qui vous brule. Il est pas écrit sur le fer qu’on ne peut pas répondre au téléphone en le laissant sur une chemise. Au fait, il ne faut pas jeter de l’eau partout comme j’ai fait, ca fait en plus des étincelles. En tout cas j’ai pas encore compris comment mes chemises étaient impeccablement rangées et repassées dans l’armoire.

La liste de ce constat est encore longue. Tant de choses dans cette vie sont mal faites, que je commence a me poser des questions sur le sens de la vie et l’existence de Dieu! Heureusement que ma mère est revenu hier de son voyage saine et sauve.

C’est l’occasion de AlHam-doulilah (louange à dieu) et de ne plus se poser de question, tout va rentrer dans l’ordre Rire Réception
 

Journée sans Voiture…

Mieux vaut tard que jamais!

J’avais envi de parler de la journée sans voiture. Mais, j’étais tellement débordé depuis la rentrée de Unif (sujet d’un futur blog) que je n’ai pas vraiment eu le temps d’écrire, cela ma manquait, j’ai eu quand même le temps de prendre quelques photos Clin d'oeil

Ce qui me frappe chaque année pendant la journée sans voiture c’est le silence. Ben oui, le silence de la campagne en ville. L’absence totale de ce bruit de fond causé par la circulation à travers la ville. De plus si vous passez dans les petite rues éloignés des grand boulevard, vous pourrez l’apprécier encore plus. Quelqu’un m’a dit que ça l’angoisse Sarcastique je suis désolé pour lui. Je comprends un peu, ça me rappel le début du film "28 Days Later" quand le type sort du coma et il y a personne dans Londre et les images sont accompagnés d’un silence assourdissant! (oh quel oxymore) Premier de la classe

Dans le Manga Rêves d’Enfant d’Ottomo; il y a quelque planches d’action qui se passe en silence! Étrange n’est-ce pas pour une bédé? De remarquer le silence? Vraiment c’est la première fois que j’ai fait ce constat dans une bédé et je ne l’ai jamais oublié…

Bref, je m’égare (c’est la preuve que j’ai pas écrite depuis quelques temps, les sujets et les mots déferlent de mon cerveau jusqu’au clavier… ils me brulent les bouts des doigts tant ils sont pressés de sortir lettre par lettre pour former un mot sur l’espace blanc de cette page virtuelle)… mon dieu quel parenthèse Agressif Voila que je me suis encore égaré Tire la langue

Enfin, vous l’aurez compris, j’aime le silence et cela ne m’angoisse pas… je roule a travers les chemins, le vent me murmure pleins de chose, l’aire un peu débarrassé de CO2 quotidien me remplit les narine puis les poumons… l’absence de ce bruit de fond ne me perturbe pas bien au contraire, j’entends mon corps, mon cœur, mes organes et même mon vélo qui en ces moments d’extase est devenu une extension mécanique de moi.

Le lendemain au bureau, il y avait les râleurs habituel ou je dirais plutôt les fanatiques de la voiture. Des remarques du genre: "A quoi ca sert?", "Comme si on allait polluer moins?", "un dimanche de perdu, on pas vu les grands-parents…"… Quand je me suis permis de faire la remarque qu’il fallait bien commencer quelque part par une action de sensibilisation, il y a eu un débat prise de tête… avec quand même peu d’argument par rapport au monde qu’on va laisser au génération future. Les soucis dues a l’inconfort quotidien sont plus fort que la projection d’un avenir meilleure pour nos petits-enfants. 

Pour provoquer j’ai dit que je suis pour une journée sans voiture tous les dimanches durant Juillet et Aout, j’ai cru que certains allaient faire une crise-cardiaque rien qu’à l’idée de pédaler ou de ne pas avoir de voiture. Le plus marrant, c’est que parce que je suis souvent à vélo, ils pensent que je n’ai pas de voiture… s’ils savaient Confiant un secret