• Catégories

  • My Twitter

Le Livre: Man in the Dark de Paul Auster

Paul Auster est mon auteur de roman favori depuis que j’ai pris en main par hasard a l’aéroport le livre "The Book of Illusion". Je parle en générale de ce livre comme mon livre préféré.

Je les lis ses livres en anglais, pour m’exercer. Comme j’ai une envie folle de lire tous ses livres, peut-être je vais les lire en français histoire d’aller plus vite.

"Man in the Dark" c’est l’histoire d’un critique de livre retraité, Brill, paralysé des jambes et insomniaque. Il vit avec sa fille et sa petite fille. Toutes les deux blessées par la vie. La famille partage l’insomnie comme expression des blessures infligés par le destin.
Brill n’écrit pas de roman mais pense un roman pendant la nuit, La particularité? La pensée de Brill fait exister un monde parallèle dans le quel l’histoire se vit et se lie a la réalité.

J’étais surpris par l’aspect science-fiction de ce roman, je peux même parler d’Uchronie. Les histoires basculent, s’entremêlent, la réalité et la fiction se rejoignent. Chaque personnage porte des cicatrices invisible, marqués dans le cœur. Malgré la dureté de la vie, il y a toujours un parfum d’espoir. A un moment inattendu le livre change complément, c’est un changement surprenant pour une fin humaine.

Un bon livre que je conseille.

Il y a un passage qui m’a perturbé incroyablement:

"… She was walking down the street one afternoon on her way home, when all of a sudden a feeling of joy rose up inside her, an inexplicable, overwhelming joy. It was as if the entire universe where rushing into her body, she said, and in that instant she understood that everything was connected to everything else, that everyone in the world was connected to everyone else in the world, and this binding force, this power that held everything and everyone together, was GOD. That was the only word she could think of. GOD. Not a jewish or Christian God, not the God of any religion, but God as the presence that animates all life."

Ce qu’il y a d’incroyable?

En fait si je devais donner une définition de Dieu ou d’expérience Dieu, c’est bien de cette manière. Vers mes 19 ans j’ai eu cette sensation mystique d’interconnexion et c’est exactement depuis cet instant précis que je suis devenu croyant. A peu de mot près le passage décrit ce que j’ai vécu il y a 20 ans. Je les ai mis en gras. Incroyable! 20 ans sépare mon expérience et ce livre, un continent et un génération me sépare de Pau Auster!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :