• Catégories

  • My Twitter

Philosophie de comptoir avec mon fils

Parfois les discussion avec les enfants ressemble au philosophie de comptoir entre adulte.

Mon fils a 4 ans, il a pris le télésiège avec moi pour le première fois. Nous descendions vers un petit village, visible du petit lac arrangé pour la baignade a l’entrée des 2 alpes. Nous étions donc dos au versant et des jeunes remontaient en face de nous. Soudain une fille crie, « une biche ». Un autre qui appel ses copains en disant « hey, y a un bambi ». Donc nous entendions biche et bambi sans pouvoir le voir.

Mister K, mon fils, me demande pour le voir, je lui dit c’est pas possible, il est derrière nous. Alors il s’est mis dans la tête que nous descendions pour voir les bambis.

  • K: Papa, on va voir les bambis, en bas?

  • P (moi): Je ne suis pas sûre qu’il y a des bambis au village.

  • K: Je veux voir des bambis (en geignant).

  • P: Pourquoi tu veux les voirs?

  • K: Pour attraper leur queue (en rigolant).

  • P: Les biches vivent dans la forêt (étendu sous nous pieds). Pas dans le village.

  • K: On va les chercher dans la forêt?

  • P: Ils se cachent, ils vivent dans la forêt librement. Ils sont en liberté, ce n’est pas une ferme (il a un livre sur les fermes dont je lui ai déja lu 489785646 fois).

  • K: C’est quoi liberté?

  • P: Liberté? Déçu C’est quand on peut choisir de faire ce qu’on veut. Par exemple aller au lac, jouer à « Mario Bros ». Les babmbis sont libre d’aller ou ils veulent dans la forêt.

  • K: Ils se cachent? Pourquoi ils se cachent?

  • P: Pour pas les déranger. La forêt C’est pas une ferme. C’es pas des animaux de la ferme, qu’on peut toucher ou voir.

  • Ben ouai, c’est pas une ferme.

Après avoir chercher dans les bois du village des bambis en se transformant en super détective papa et super détective K, un peu dépité et a contre cœur, nous avons pris le télésiège de retour.

  • P: On a pas trouvé les bambis.

  • K: Ben oui, il se cachent.

  • P: Tu comprends, ils sont libre dans la forêt?

  • K: On a pas trouvé la liberté!

  • P: La liberté, n’est pas un endroit. Sourire

  • K: Ils sont dans la liberté de la forêt! On a pas trouvé.

  • (je ris) Rire

  • K: On a pas trouvé la liberté!

  • P: Tu sais, pour les humains, il est difficile de trouver la liberté!

  • K: Ben oui.

  • … (après un certain temps).

  • K: On va voir les biches papa? On trouve pas leur liberté! Sourire

J’ai trouvé cette discussion sur la liberté très drôle! J’avais déjà constaté qu’il n’était pas facile d’expliquer des concepts aux enfants.

 

Maintenant qu’il peut construire des phrases plus complexe, ça devient souvent lufoque, Il cherche encore « la liberté de la forêt ». Tire la langue

Publicités

Une Réponse

  1. Trop, trop mignon (macha\’Allah).Merci pour ce billet qui m\’a bien fait rire…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :